Le free-to-play n'est plus gratuit

Les mentions de gratuité s'apprête à disparaitre des plateformes pour les jeux proposant des achats in-app, mais cela changera-t-il quelque chose ?

Pay to winLes « free-to-play » ou « pay-to-win » fonctionnent et ramassent pas mal d'argent, même si certains de leurs joueurs peuvent en douter.

Ces jeux sans ambition ressemblant à un clickodrome sans âme se servent de la frustration du joueur afin de leur vendre des babioles virtuelles.

Certes, la proportion des acheteurs est faible, mais les statistiques montrent que le joueur qui succombe à un achat in-app finit souvent par dépenser plusieurs fois le prix d'un jeu AAA pour son mini jeu de casu.

S'il me parait justifier de ne plus appeler « gratuit » une application qui - dans les faits - requiert des achats in-app pour progresser réellement, je ne pense pas que la disparition de ce mot ne remette en cause ce juteux modèle économique.

Au mieux, nous pouvons juste espérer que le format « pay-to-pay » ne devienne pas la règle, occultant à l'avenir les véritables jeux.

Comme le disait Coluche : « Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'achètent pas pour que ça ne se vende plus ! »

Je vous laisse réfléchir à cela devant le dernier drop dans la marre qui se propose de vous convaincre en 2 minutes :

Publié · Imprimer cet article
L'enNERDeur

Soyez le premier à commenter cet article!

»